2014 année record de Température !

 

Eh oui, depuis le 16 janvier 2015 on sait que 2014 est officiellement l'année la plus chaude jamais mesurée! Le réchauffement climatique est en cours, 2014 a battu le précédent record qui datait de ..... 2010! Voici la page web qu'à cette annonce taca avait mise en ligne.

 

Mise à jour 13 janvier 2011
La NASA vient d'annoncer avec NOAA (la meteo des USA) que 2010 est ex aequo avec 2005 comme année la plus chaude jamais mesurée.

Voici le tableau diffusé le 12 janvier 2011 par la NASA (GISS)montrant l'évolution des T° annuelles depuis 1880 jusqu'à 2010:

CE TABLEAU DEVRAIT ETRE EN PREMIERE PAGE DE TOUS LES JOURNAUX!
(Le terme anomalie ici veut dire écart de Température, mesuré à gauche en ordonnée).




Voici le tableau des 10 années les plus chaudes selon l'organisme NOAA (Meteo France des Etats Unis):

Depuis le début de l'année 2010, taca vous donne sur cette page les mesures mensuelles de la température de la Terre, pour savoir en direct si le record de température allait etre battu en 2010. Donc le pronostic de taca s'est malheureusement confirmé. Le réchauffement climatique est en cours et ses conséquences sont déjà visibles aujourd'hui. IL Y A URGENCE A AGIR!

Initialisation courant fevrier 2010
Depuis 1979, les satellites de la NASA mesurent automatiquement la T°C de l'atmosphere et diffusent tous les mois des cartes de ces mesures. La NASA prévoit que "tres vraisemblablement", 2010 va etre l'année la plus chaude jamais mesurée.
taca vous propose de suivre sur cette page, pratiquement mois par mois, si la réalité des mesures confirme cette prediction, en conservant l'historique des mises à jour au fil des mois (mais en mettant en 1er la mise à jour la plus recente).

Mise à jour 11 décembre 2010 (archive)
La NASA vient d'annoncer que novembre 2010 est le mois de novembre le plus chaud jamais mesuré (+0,74°C contre le précédent record de +0,68°C de novembre 2009).
Cette info nous oblige à changer le titre de la page et remplacer le ? par un !.
Sur la période janvier à novembre  l'année 2010 confirme sa place d'année la plus chaude, place qu'elle détient depuis le mois de fevrier.
IL EST MAINTENANT PRATIQUEMENT CERTAIN QUE 2010 VA ETRE L'ANNEE LA PLUS CHAUDE JAMAIS MESUREE ET CE MALGRE LE PHENOMENE EL NINA (REMONTEE D'EAUX FROIDES DANS LE PACIFIQUE) ET UNE ACTIVITE SOLAIRE MINIMALE.



Les scientifiques avaient bien prévu que 2010 allait etre une année tres chaude, et taca a eu raison de relayer cette prévision depuis janvier 2010.
Il s'agit maintenant de prendre au sérieux la menace du réchauffement climatique et de mettre en oeuvre ce que nous demandent les scientifiques: reduire drastiquement nos émissions de gaz à effet de serre. Ceci doit etre la priorité absolue des citoyens et bien sur des gouvernants que nous élisons.
Rejoignez taca car ensemble on est plus fort pour renverser le cours des évènements.


Mise à jour 15 novembre 2010
La NASA vient d'annoncer que 2010 est l'année la plus chaude pour la periode janvier octobre avec les graphes détaillés suivants:

2010 va certainement etre plus chaude que 1998, et il y a une incertitude pour savoir si elle va battre le record absolu de 2005 (la courbe en vert) car l'épisode La Nina peut réduire l'augmentation moyenne de T° de surface pendant la fin de l'année.

Ce week end, le New York Times a mis en première page un article impressionnant sur la montée de la mer qui est maintenant évaluée à au moins 3 pieds (1 metre) d'ici 2100,à cause de l'accélération de la fonte des glaciers en Arctique et en Antarctique. Le site Climate Progress analyse plus completement ces données qui en fait sont encore plus inquiétantes :d'ici 2100 la mer pourrait monter de 1 à 2 metres, voire plus, et elle continuera à monter apres 2100 si on reste à plus de 390 ppm de concentration de CO2, jusqu'à 25 metres selon certains. Si les climatosceptiques sont si surs de leurs dires, une solution de facilité c'est qu'ils rachetent à bon prix les maisons au bord de la mer.
Un autre expert dit aussi: le ports sont obligés d'etre construits au niveau de la mer, toutes les autres infrastructures doivent etre construites beaucoup plus haut.


Mise à jour 15 octobre 2010
La NASA vient d'annoncer que 2010 est l'année la plus chaude pour la periode janvier septembre avec les graphes détaillés suivants:


 
Mise à jour 14 octobre 2010

Avec l'échelle des couleurs une temperature globale moyenne doit se traduire par les surfaces rouges équilibrées par les surfaces bleues, et les jaunes par les violets. Avec cette lecture on voit tout de suite que Septembre2010 a un peu plus de rouges que de bleus, et surtout les les jaunes ( au Groenland et dans le Pacifique sud) n'ont pas de contreparties. Pour cette raison, septembre 2010 (comme aout 2010 d'ailleurs) est  le mois de septembre le plus chaud depuis le début de ces mesures satellites. Ce qui est interessant aussi c'est qu'en France, le satellite confirme notre perception d'un mois de septembre plutot frais, alors que globalement le rechauffement climatique continue.
Ce réchauffement parait inexorable, meme si les valeurs semblent modestes (0,6°C): sur les 2 dernieres decades (2000-2009 et 1990-1999), chaque année a une T° moyenne supérieure à la moyenne de la décade précédente. 


Mise à jour 18 septembre 2010
Une image impressionante du rechauffement climatique, est la fonte e la banquise arctique qui semble avoir atteint son minimum le 17 septembre:

Il est interessant de comparer cette image avec celle du 25 aout un peu plus bas dans cette page. La disparition sous nos yeux de la banquise arctique en été, impensable avant 2100 pensait on il y a quelques années, va certainement se produire bien avant 2050. La banquise, c'est bien loin de chez nous, et sa fonte ne fait pas monter les océans. Oui sur le dernier point, mais pour le reste cette disparition de la banquise ne s'est jamais produite depuis des millions d'années: cet évènement bien visible et en cours, c'est le canari dans la mine de charbon (qui mourrait aux premieres traces de methane, et annonçait l'imminence d'un coup de grisou). C'est à chacun de nous de reveiller la société à l'imminence du coup de grisou climatique qui nous menace.

Mise à jour 15 septembre 2010
En compplément de  l'image satellite, voici la synthèse diffusée par le Reseau Action Climat pour le mois d'Aout 2010.
 

 

 

 

Bulletin climatique mondial d’août 2010

 

Selon le bulletin climatique mondial (1), émis par le National Climatic Data Center, les températures moyennes de surface, ont battu de nouveaux records (2), en août 2010 :

-     record de température moyenne combinée des océans et des continents de l’Hémisphère Nord avec une hausse (3) de 0,79 °C (précédent record : +0,72°C en 2003)

-    record de température moyenne des continents de l’Hémisphère Nord avec une hausse de 1,15°C (précédent record : +0,96°C en 1998)

 

Par ailleurs, les températures moyennes de janvier 2010 à août 2010, ont atteint, elles aussi, de nouveaux records :

-         record de température moyenne globale des continents, avec une hausse de 1,00°C (précédent record : +0,92°C en 1998)

-         record de température moyenne des continents de l’Hémisphère Nord avec une hausse de 1,18°C (précédent record : +0,94°C en 1998)

-         record de température moyenne combinée des océans et des continents de l’Hémisphère Nord, avec une hausse de 0,80°C (précédent record : +0,70°C en 2005)

 

 

D. Delestre

 

 

(1) State of the climate. Global Analysis. Août 2010. National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA). National Climatic Data Center (NCDC)

http://www.ncdc.noaa.gov/sotc/?report=global&year=2010&month=8

(2) Records par rapport aux observations des 131 dernières années

(3) Les hausses indiquées sont relatives aux valeurs moyennes enregistrées au cours du 20ème siècle (de 1901 à 2000)

 

Mise à jour 25 aout 2010
Selon le bulletin climatique mondial
, émis par le National Climatic Data Center (organisme des USA), le mois de juillet a été tres chaud et   2010 est toujours en tete pour etre l'année calendaire la plus chaude jamais enregistrée.
 
Le New York Times du 15 aout a mis en premiere page l'accumulation des phenomènes meteorologiques exceptionnels de 2010: inondations dramatiques au Pakistan, canicule et feux en Russie, records de chaleurs en Asie et en Afrique.
Ces évènements vont ils reveiller la conscience mondiale à l'urgence d'agir?
Pendant de temps, la banquise arctique continue de fondre tres vite, mais ne devrait pas battre le record de surface minimale de 2007 (on le saura fin septembre).
En attendant voici une image spectaculaire de la fonte de la banquise arctique mise à jour tous les jours par les données satellites de la NASA:



Le bleu foncé représente la mer libre (iceberg toujours possible), et les zones bleu pales contiennent de la banquise avec des chenaux libres, plus c'est blanc, plus c'est la banquise pure. Si d'ici mi septembre la plupart des zones bleus pales fondent, alors le record de fonte maximum de 2007 serait battu.

 

 

Mise à jour 20 juillet 2010
Selon le bulletin climatique mondial
, émis par le National Climatic Data Center (organisme des USA), la température moyenne mondiale de juin 2010, a été la chaude jamais enregistrée, pour un mois de juin.

Les températures moyennes de surface, ont battu les records suivants, en juin 2010 :

-     record de température moyenne globale combinée des océans et des continents, avec une hausse  de 0,68°C (précédent record : +0,66°C en 2005)

-     record de température moyenne globale des continents avec une hausse de 1,07°C (précédent record : +0,95°C en 2005)

-     record de température moyenne combinée des océans et des continents de l’Hémisphère Nord avec une hausse de 0,79 °C (précédent record : +0,73°C en 2006)

-    record de température moyenne des continents de l’Hémisphère Nord avec une hausse de 1,22°C (précédent record : +1,11°C en 2006)

 

Par ailleurs, les températures moyennes de janvier 2010 à juin 2010, ont atteint, elles aussi, de nombreux records :

-         record de température moyenne globale combinée des océans et des continents, avec une hausse de 0,68°C (précédent record : +0,66°C en 1998)

-         record de température moyenne globale combinée des océans de l’Hémisphère Nord, avec une hausse de 0,53°C (précédent record : +0,52°C en 2005)


Voici le graphique (établi par Climate Progress) des relevés de T° mondiales en établissant la moyenne depuis le début de chaque année civile (2010 est en rouge et en tete depuis avril devant 1998 qui en fin d'année a été battue par 2005, compétition tragiquement en cours, ce graphique montrant les 10 années les plus chaudes jamais mesurées, toutes plus récentes que 1998!):

 

 

Mise à jour 9 juin 2010:  Le mois de Mai 2010 est le 2ème mois de Mai le plus chaud, apres celui de 1998. On voit bien sur la carte que le froid relatif en France ne compense pas les vagues de chaleurs ailleurs, en particulier dans toute la zone arctique  :
 

(les écarts de T° sont en °Kelvin mais c'est pareil qu'en °Celsius).
Cette carte permet de verifier notre perception locale (en France, Mai a été plutot frais avec quelques petites vagues de chaleur) et la mettre en perspective avec ce que le satellite a mesuré partout ailleurs.

Mise à jour 4 juin 2010:  Le Goddard Institute (GISS, chargé de suivre les données climatiques avec la NASA) vient d'annoncer que la T° moyenne sur les 12 derniers mois vient de battre le dernier record établi en 2005, voir la courbe ci dessous:

Cette courbe est une preuve inexorable du réchauffement climatique en cours. En l'analysant de plus près, on comprend pourquoi les négationistes (ou climato-sceptiques) se réfèrent toujours à l'année 1998 qui correspond à la pointe isolée, pratiquement à la verticale du 2 de 2000. 1998 a été exceptionnelement chaude, mais ensuite, il y a eu maintien puis dépassement de cette valeur, c'est ce qui s'est passé en 2005 et recommence actuellement.
Donc aujourd'hui on a déjà battu le record de T° sur 12 mois glissant, ce qu'on va suivre sur cette page c'est si nous allons aussi battre le record détenue par l'année 2005 (juste devant 1998) pour la moyenne sur les 12 mois calendaires.

Mise à jour 1er juin 2010: Vague de chaleur en Asie du Sud Est avec un record absolu de 53,5°C mesuré au Pakistan (température record jamais mesurée en Asie) (source climateprogress.org).
Pendant ce temps la banquise arctique qui a commencé à fondre plus tard que d'habitude le fait à un rythme exceptionnel et a battu le record de surface de banquise la plus faible au 1er juin, en route pour battre le record de 2007. (à vérifier à la fin de la fonte courant septembre 2010; Source guardian).


Mise à jour 8 mai 2010:
Les mesures automatiques de T°C du satellite NOAA mettent le mois d'avril 2010 comme le  mois d'avril le plus chaud (le précédent record était celui de 1998, avec le phénomène El Nino tres puissant).

La période Janvier -Avril 2010 est nettement la plus chaude jamais mesurée.
Comme expliqué ci dessous, le réchauffement climatique se poursuit inexorablement, et ce n'est pas parce qu'on parle d'autres choses dans les nouvelles que ce problème a disparu, AU CONTRAIRE.

Nos gouvernements s'endorment au volant et notre société doit se mobiliser pour les reveiller.

Mise à jour courant avril 2010
Le réchauffement se confirme en Mars 2010, qui est le mois de Mars le plus chaud depuis le lancement du satellite en 1979 (+ 0,652°C pour etre précis!).
Ce mois de mars 2010 est le 4ème mois le plus chaud depuis 1979, le 5ème étant janvier 2010. La température moyenne de l'atmosphere (la basse troposphère ici pour etre précis) est indépendante des saisons car moyenne entre hémisphère nord et Hémisphère Sud.

Ce classement des mois de mars et janvier 2010 confirme le pronostic que 2010 risque fort de devenir l'année la plus chaude depuis le début de ces mesures satellites.



Le 10 mars 2010 sur France 2,  Claude Allègre  s'acharnait contre "l'absurdité des moyennes de Température"(!).

Certainement que ces données qui mesurent inexorablement le réchauffement climatique en cours contredisent les élucubrations de notre ancien ministre qui voudrait casser le thermomètre plutôt que de reconnaître que la fièvre monte.

En bas de cette page,  l'image de synthèse des mesures de Température du satellite de l'organisme NOAA (Meteo France aux USA)  pour le mois de Février 2010.

On y voit confirmation du froid ressenti en France (environ 2°C plus froid que la moyenne des mois de février depuis 1979) , et on apprend qu'au contraire le Groenland a vu un mois de Février exceptionnellement chaud.

Ainsi les scientifiques, et l'ordinateur qui a fait ces calculs automatiques et simples, savent que, pour toute la Terre, février 2010 est en moyenne plus chaud de 0,6°C que les mois de février depuis que ces mesures satellites ont commencé en 1979.

Comme les 2500 scientifiques du GIEC, ce satellite se tromperait? Seul Claude Allègre et quelques climatosceptiques auraient raison? La réponse est bien évidemment NON!

Le rechauffement climatique est en cours, c'est une menace tres grave, il faut agir, et vite, si on veut limiter les dégats.

En rouge, et jaune, les zones relativement chaudes; en bleu et violet, les zones relativement froides, exprimées en variation ° Celsius (= en variation au °Kelvin, les scientifiques aiment nous compliquer un peu la tâche).


Le réchauffement se confirme en Mars 2010, qui est le mois de Mars le plus chaud depuis le lancement du satellite en 1979 (+ 0,652°C pour etre précis!).
Ce mois de mars 2010 est le 4ème mois le plus chaud depuis 1979, le 5ème étant janvier 2010. La température moyenne de l'atmosphere (la basse troposphère ici pour etre précis) est indépendante des saisons car moyenne entre hémisphère nord et Hémisphère Sud.

Ce classement des mois de mars et janvier 2010 confirme le pronostic que 2010 risque fort de devenir l'année la plus chaude depuis le début de ces mesures satellites.

 



Réagir


CAPTCHA