En agriculture

Ce nouveau espace du site de TaCa pour recueillir les solutions "techniques" qui peuvent nous aider à diminuer les émissions de gaz à effet de serre ou à  réduire la concentration de CO2 dans l'atmosphère. Pour TaCa la sobriété est de loin le levier d'action principal (surtout pour les habitants des pays développés, ou les classes aisées des pays émergeants), mais il existe aussi un potentiel de reduction du coté des améliorations "techniques", de l'innovation, ce sont toutes ces bonnes nouvelles qu'on veut partager sur cette partie du site de TaCa.

 

19/04/2018   Rapide publication du CNRS sur un changement de pratique agricole bizarrement rangé dans la catégorie Geoingenieurie (qui ne serait donc pas un terme réservé aux experimentations de savants Foldingue).

 

05/02/2018   Article interessant de la Chaire Economique du Climat sur les enjeux carbone du secteur agricole.

 

19/10/2017  Encore une bonne nouvelle (on en a besoin) avec un fort potention de stockage du CO2 selon les techniques agricoles d'apres une étude que vient de publie l'académie des sciences des Etats Unis. Les experts estime qu'on a ainsi la possibilité de faire ainsi un peu plus du tiers de l'ensemble des reductions de CO2 à mener pour rester sous une augmentation de +2°C.

 

15/09/2017  Un article positif (optimiste?)du Guardian sur differents projets industriels de réutilisation du CO2, et notamment celui mené en Suisse par l'entreprise Climeworks qui reinjecte dans une serre le CO2 qu'elle a extrait de l'atmosphère (l'enrichissement de la teneur en CO2 de la serre amplifie la photosynthèse, mais est il aussi utilisé pour amplifier l'effet de serre dans la serre?, la question est serieuse).

(Photo Climeworks)

 

21/11/2016  Inclure des graines de lin dans l'alimentation des vaches fait diminuer les émissions de methane de 10 à 30% (selon aussi le point de départ, l'alimentation à base de soja étant bien plus émetrice de methane que l'alimentation à l'herbe). L'article est interessant mais je continue à m'interroger sur la façon utilisée pour ces mesures et la façon ensuite de comptabiliser ces économies d'émission (probablement par la règlementation) car on imagine mal un dispositif de mesure pour chaque animal.

 

14/11/2016 Les arbres "oxalogènes" sont tres forts pour stocker le carbone sous forme solide dans le sol (en fait sous forme de calcaire).

Video du CNRS; un arbre oxalogène stockerait 21 kg de CO2 par an, 500 arbres remettraient dans le sol les émissions tout gaz à effet de serre confondus d'un français moyen par an. 



Réagir


CAPTCHA