Gaz de schiste et sables bitumineux: Non Merci!

13 avril 2016La plus grande compagnie minière de charbon in the world, Peabody, vient de se déclarer en faillite. On peut espérer que c'est un signe que les contraintes environnementales commencent à avoir des effets. 

 

10 novembre 2015: Confirmation definitive du veto d'Obama contre le projet de pipeline Keystone. Voici le message de felicitation de Bill Mc Kibben ves les supporters de 350.org. Il reste maintenant à Hollande de faire aussi bien qu'Obama, et de prononcer l'arret definitif du projet d'aeroport Notre Dame Des Landes. Le climat, ce n'est pas du blabla, il faut des actes pour se donner une chance de renverser le cours des évènements. 

 

8 avril 2015: Encore une bonne nouvelle: les banques françaises, et beaucoup d'autres dans le monde, renoncent à financer un gigantesque projet de mine de charbon en Australie, et ceci, grace à la pression des associations écologistes! La mobilisation ça sert à quelque chose!

 

24 février 2015: Tres bonne nouvelle: Obama met son veto sur le projet de pipeline Keystone devant acheminer les sables bitumineux canadiens vers les raffineries des Etats Unis.

Apres ce beau direct du droit, esperons qu'Obama va déclencher sa gauche pour mettre KO tous les opposants à la solution du climat (pas facile à trouver c'est vrai, mais il faut essayer et Obama montre ici le chemin).

 

7 janvier 2015: Tres mauvaise nouvelle: l'Europe a donné son feu vert aux sables bitumineux du Canada.

Il manquait juste quelques députés pour transformer ce feu vert en feu rouge lors de ce vote fin décembre 2014. Pénaliser l'empreinte carbone du petrole extrait des sables bitumineux est conforme à la réalité physique de l'impact de cette technologie. Il faudra revenir sur cette décision. C'est absurde d'interdire chez soi pour des raisons écologiques les petroles non conventionnels pour ensuite les laisser entrer librement dans notre marché! C'est un exemple typique de "fuite de carbone" (carbon leakage).

Avec l'actualité précédente, sur exactement le même sujet, on peut comparer un mec remarquable et un vote lamentable. 

 

28 septembre 2014  Un mec remarquable s'engage pour le climat. 

Gabriel Nadeau-Dubois at a news conference during the June 22, 2012 protest in Quebec City.CREDIT: ANTOINE LETARTE, CC BY 3.0, WIKIMEDIA COMMONS

Gabriel Nadeau-Dubois, un des leaders de la protestation etudiante en 2012 au Canada, vient de donner les 25000$ du prix remporté par son bouquin "Tenir tête" pour financer la campagne CONTRE le projet de pipeline "Est". Grace à ce geste c'est près de 300 000$ de dons qui affluent pour participer à cette lutte. 

 

18 novembre 2014  Le Senat américain vient de rejeter pour 1 vote le project du pipeline Keystone XL. La digue, 1 voix,  est bien fragile contre ce projet emblématique qui permettrait que les sables bitumineux canadiens obtiennent un accès au marché mondial du pétrole. Fêtons quand même cette victoire, en sachant que le combat contre les partisans de ce projet, renforcés par les élections du Midterm, est loin d'etre gagné. Rappel, pour Jim Hansen, le pipeline Keystone en service voudrait dire pour la defense du climat "GAME OVER!" (traduction d'un ancien joueur de flipper: FOUTU !)

 

28 septembre 2014  Statoil vient d'annoncer la suspension de son projet d'investissement dans les sables bitumineux d'Alberta. Cette annonce est une EXCELLENTE NOUVELLE (il n'y en n'a pas tellement dans ce site web!). Depuis plusieurs années Jim Hansen faisait une pression morale sur le gouvernement norvegien qui se proclame comme l'un des plus soucieux de l'avenir de la planète et qui, par sa société d'état Statoil, avait un grand projet d'investissement dans le catastrophique (pour le climat) sable bitumineux. Aujourd'hui ce projet est suspendu.

 

7 mars 2014  Voici un rapport très interessant expliquant en quoi le traité Europe-USA en cours de négociation pourrait permettre l'utilisation de gaz de schiste. Merci aux amis de la Terre et les autres associations pour ce beau travail de pedagogie.

 

21 janvier 2014  Grosse désillusion sur le potentiel de gaz de schiste en Pologne. Eh oui, c'est une bonne nouvelle, plus facile de résister à une tentation si elle n'existe pas!

 

14 juin 2013  Belle réaction du député PS Chanteguet contre un rapport parlementaire favorable aux gaz de schiste. L'occasion de découvrir le site NO FRACKING.

 

3 juin 2013 Il n'y a pas qu'en France qu'on se met à interdire la fracturation hydraulique, un comté de l'Etat du New Mexico vient de decider de l'interdire! La moindre des choses quand on voit leurs problèmes de sécheresse:

(se reporter à l'article de Climate Progress pour la signification des couleurs)

 

27 juin 2011 Un scoop dans le New York Times (en anglais relayé par le site Climate Progress). Les gaz de schiste (de toute façon tres dangereux pour l'environnement) ne seraient meme pas rentables financièrement, et c'est une veritable bulle spéculative qui va éclater dans cette industrie en plein développement.

 

L'actualité sur les actions contre le gaz de schiste est sur le site Sinistre Gaz de Schiste.

 

13 avril 2011 Le Réseau Action Climat France (RACF) vient de publier une prise de position tres claire et documentée contre le gaz de schiste.

 

6 avril 2011: Le site Think Progress montre tres concretement (mais en anglais) ce que font 7 gouverneurs républicains dans leur Etat pour favoriser l'exploitation des gaz de schiste (technique mise au point par l'irremplaçable Halliburton) au détriment de la santé et de la sécurité des habitants. Aux dernieres nouvelles, il semble qu'en France les responsables politiques ont mis en sourdine, pour l'instant, ces projets.

 

27 fevrier 2011: Le New York Times vient de sortir un tres important article d'enquete (in english in the text) montrant que la technologie d'exploitation du gaz de schiste est beaucoup plus dangereuse pour l'environnement qu'initialement imaginé.

En recherchant ainsi à tout prix des substituts aux carburants fossiles traditionnels, nous en sommes à essayer de chauffer la maison en brulant le mobilier.

Tres importante mobilisation en Ardeche le 26 fevrier contre les permis d'expoitation donnés dans la région, voir ici l'article d'Alter Echos 

 
 (Photo: Maxime Combes / Alter-Echos)

Il faut absolument changer de politique énergétique et climatique.




Pétition à signer: GAZ DE SCHISTE, NON MERCI!

http://www.petitions24.net/gaz_de_schiste__non_merci

"Sans aucune information, sans aucune consultation, le gouvernement français a offert, à des sociétés nationales et étrangères le droit d’explorer le sous-sol français à la recherche de gaz et de pétrole de schiste.

"La technique pour ramener le gaz à la surface est nouvelle, délicate et surtout, désastreuse sur le plan environnemental. La «fracturation hydraulique horizontale», consiste à provoquer des failles à l’aide d’un liquide envoyé à très forte pression, pour libérer le gaz et le pétrole pris dans la roche compacte, à environ 2000 mètres de profondeur. Trois «ingrédients» sont nécessaires pour créer ces mini séismes : des quantités phénoménales d’eau (entre 15 000 et 20 000 m3), des produits chimiques (plus de 500) pour attaquer la roche et des micro-billes pour maintenir ouvertes les failles.

"Aux Etats-Unis, le bilan de l’extraction de ces énergies fossiles est catastrophique : pollution massive des nappes phréatiques et de l’air, destruction des paysages et de milieux naturels, etc. Leur exploitation, en France, conduirait inéluctablement aux mêmes dégâts ainsi qu’à des émissions accrues de gaz à effet de serre, alors même que notre pays s’est engagé à les diviser par quatre.

"Les autorisations de prospection sur plus de 10% du territoire ont été accordées sans débat sur les besoins énergétiques à moyen et long terme, sans discussion sur la nécessité de lutter contre le gaspillage, rechercher une meilleure efficacité énergétique et les alternatives renouvelables.

"Pour toutes ces raisons, nous exigeons un débat public avec la société civile, les élus locaux et nationaux, pour dresser un inventaire complet des conséquences environnementales, sanitaires, économiques et sociales de cette «nouvelle folie industrielle».

"C’est pourquoi nous demandons un gel immédiat des prospections et la suspension des permis de recherche de gaz et pétrole de schiste sur l’ensemble du territoire français."



Ajouté le 10/11/2015 par Jean - 0 réaction

Réagir


CAPTCHA